Nous avions reçu de Damien ce Mail trés sympa  au milieu de ce mois de Mai 2012 nous annonçant sa joie legitime de posseder une trés interessante 2cv à ressorts apparents. Helas exactement un an aprés, cette survivante des années 50 allait disparaitre dans l'incendie de l'abri où elle etait soigneusement garée. Damien ,encore sous le choc ,pense prolonger les services de cette voiture si desirée en offrant son chassis equipé de ces fameux ressorts apparents en l'exposant par le biais du musée de la 2cv pour le plaisir et la curiosité du plus grand nombre. Merci encore Damien de nous tenir au courant des suites de cette genereuse initiative.

Revenons à la chronologie des faits:

L'heureuse decouverte

"Bonjour Doc,
Je me présente je suis Damien Fournier (alias Damien60840), un des modérateurs du forum 2cv-legende.
Je tiens tout d'abord à vous féliciter pour votre blog, une veritable mine d'informations. Chapeau bas!
En plus de ma 2cv6 Club cuivre indien je suis depuis un mois l'heureux propriétaire d'une AZ de 55 ressorts apparents (n°1753--)

_5012117

imgp8314

_5012111

_5012114

_5012112

 

_5012110

qui a conservé la plupart de ses caractéristiques d'origine (il y a même encore un pneu pilote devant qui tient la pression!),

_5012115

en plus d'une accessoirisation réalisée à l'époque: baguettes d'azl, feux arrières seima (dont il ne reste que les platines!), bouchon d'essence antivol, baguettes supplémentaires sur le capot, supports de galerie, entrebailleurs de vitres, amortisseurs arrières hydrauliques Maurice Fougère.

77976910

Je viens en plus de lui trouver pour une bouchée de pain une paire d'enjoliveurs Georges Maire (je suis très loin d'en être là dans la restauration, mais il faut savoir saisi l'occasion quand elle se présente!).

enjoli10

Sur celle là (ci dessous) ,si tu as une idée de ce à quoi peuvent bien servir les deux "machins" qu'on voit en dessous des clignos, sur le côté de la platine???
Je n'ai pas encore regardé de l'autre côté de la tôle, mais on dirait une tirette en bas et le restant d'une autre en haut. Commandes d'autres accessoires qui auraient disparu?

_5012120

 

Seul bémol: les entourages de vitres de portes arrières ont été replacés par des joints caoutchouc...
La belle étant endormie depuis plus de 20ans, avant la remise en route la mécanique va nécessiter un démontage complet, elle est complétement collée.
Commençant par le commencent je me suis attelé à la remise en état du carbu.
Rien de sorcier pour moi, mais je reste sur une "colle": en bon 26 BCI qui se respecte, le frein de ralenti est externe avec sa capsule et sa cuve.
C'est là que ça se corse, la membrane de la capsule est crevée... Avez vous un tuyau, une méthode pour sa réfection ou son remplacement? Je n'ai rien trouvé à ce jour comme information là dessus...

Salutations deuchistes"
D@mien

Nous avons donc posté a Damien quelques infos dont ceci:

img494

Photo0729

Reponse de Damien:

" Je m'étais toujours dit que quitte à acheter une mémère autant pousser le bouchon jusqu'au bout et prendre une type A pré 55, mais quand je suis tombé sur cette AZ, l'occasion était trop belle pour la rater, surtout pour le prix que je l'ai payée!

Finalement une ressorts apparents, c'est encore plus "collector", et j'en suis super heureux!
Je te remercie aussi pour les docs, Doc (lol), ça me confirme dans mon idée: d'une part je ne trouve pas de capsule d'occaz, d'autre part toutes celles que je pourrais trouver auront une membrane surannée; donc je vais l'ouvrir en deux, si possible en la dessertissant (je me suis bagarré avec ce week end, j'ai toujours pas réussi, mais je l'aurai un jour, je l'aurai :DD  ). Ensuite je sais qu'il existe des kits de reparation pour les porte-filtres à gasoil Rotodiesel, qui comporte sur le dessus une pompe à membrane pour le réamorçage. Cette membrane présente dans le kit, moins de 20€) en élastomère est d'un diamètre un peu plus grand (suffira de la recouper), et prévue pour résister au contact du gasoil pendant une dizaine d'année, bref suffisamment résistante et suffisamment fine aussi.

Je compte la percer au milieu, faire un trou aveugle sur le dessus du piston de la capsule et le tarauder pour y maintenir la membrane par une vis.
Un peu d'autojoint pour assurer l'étanchéité entre le dessus de la capsule et la membrane, puis la ressertir.
Si je n'arrive pas à la déssertir, je meulerais le bord du sertissage et lui fabriquerais une bride sur le même principe que celle visible sur ce lien ( http://www.pp-2cv.be/FR/News/kit reparation reniflard.html ), en plus simple, seulement en deux parties.
Quand j'aurai fini ça, je t'enverrai le résultat en photos et le tutoriel qui va avec, je pense que ça intéressera du monde, je ne dois pas être le seul avec ce problème.

Pour ta proposition de mettre ma "Rustine" sur le blog des CO, je te dis un grand OUI avec un grand MERCI! C'est très sympa de ta part de me faire bénéficier de cette notoriété. Donc pour son historique:

imgp8313
Elle a jusqu'ici gardé son immatriculation d'origine.Date de première mise en circulation mentionnée: 00 00 55 (avec ça on va être aider!!)
Elle a changé de propriétaire le 5 juillet 1958, qui l'a gardé jusqu'en septembre 1992.
Celui -ci l'a alors revendu à la personne a qui je l'ai achetée.
La dernière vignette sur le pare brise date de 82, on peut donc en déduire qu'elle n'a pas circulé depuis.
La personne qui me l'a vendue l'avait acheté en 1992 car elle roulait quotidiennement avec une autre AZ à ressort apparents. En plus de celle là elle en possédait également un troisième (toujours à ressorts apparents!!), également comme stock de pièces.
Finalement celle "de tous les jours" a été emmenée jusqu'à la corde sans réel souci et elle fut mise à la casse (snif).
La "n°3" fut alors démontée pour être restaurée, mais ne le fut jamais. Elle fut vendue en pièces détachées, petit à petit (lorsque j'ai acheté Rustine, il ne restait que le moteur, la coque et le chassis et les deux essieux, elle ne sera pas reconstruite car les éléments furent achetés par différentes personnes)
Et finalement ma Rustine a passé les vingt dernières années sous un appentis au fond d'un jardin sans que rien ne fut fait dessus (sauf lui cannibaliser les quelques bricoles qui manquent). Ce qui l'a sauvée, d'un dépouillage, de la rouille et d'être usée jusqu'au bout.

 

 

 

_5012116



6 MAI 2013

UN VRAI DESASTRE 

 Salut Doc,
J'ai une bien triste nouvelle à t'annoncer, le batiment, dans lequel se trouvait mon az 55 à ressorts apparents et mon Saviem Sg2, a brûlé cette nuit... Toute mes pièces pour elle, une coque, des boites, dans moteurs des chassis etc et même mon outillage se trouvaient dedans... il ne me reste plus que ma 2cv6 qui était dans ma cour...
Je n'ai pas encore pu rentrer dans le batiment, mes les pompiers m'ont dit qu'elle était calcinée entièrement, le jonc en alu sur le capot s'est même liquéfié...
Une profonde tristesse et un grand abattement moral...Je t'ai mis quelques photos en pièces jointes, tu pourras en rajouter à la suite de la présentation de mon AZ sur le blog.

Je cherche depuis hier ce que je pourrais en tirer, mais franchement je ne voyais pas quoi jusqu'à ce matin où une idée m'est venu, car je n'arrive pas à me résoudre la voir finir chez le ferrailleur. techniquement tout est perdu, elle a tellement chauffée... Mais l'idée que j'ai eu, c'est de contacter le musée de la 2cv (tu sais en Alsace): à défaut d'être utilisable, le chassis peut encore parfaitement servir à présenter ce système de suspension. Au moins elle ne serait pas totalement perdue. De toute façon je pense que tu es du même avis que moi, je ne vois pas comment il aurait pu être préservé d'une telle température,ce serait juste miraculeux...

20130510_123143

20130510_123156

20130510_12323015 Novembre 2014

Et si c'etait LA solution ?

 Nous avions été contacté par Damien il y a quelques temps car , ayant pu approcher son vehicule sinistré, il desirait nous preciser l'etat reel de son chassis aprés l'epreuve du feu.

"La carrosserie, brûlée, est inutilisable pour une restauration (déformée de partout), mais le chassis, lui, est bien sain ;  Il semble avoir été protégé par l'énorme tôle de réparation, qui avait été soudée d'un bout de caisse à l'autre, et qui avec la corrosion du plancher pédale formait une voute 3 ou 4 cm au dessus de la tole supérieure du chassis avec l'affaissement de la caisse. Il ne présente, certes avant démontage, aucune déformation, et le système de suspension n'a pas souffert non plus. J'ai eu beau tirer de toutes mes forces sur les (très longs) tirants arrières de suspension, ils ont encore toute leur rigidité, même les butées en caoutchouc entre les ressorts sont intactes, excepté une qui s'est un peu avachie, preuve qu'il n'a finalement pas été soumis à une température si élevée, la caisse l'ayant protégé. Clairement ça tient du miracle, je n'y croyais pas du tout avant de l'avoir sous les yeux..."

 En fait, Damien pensait pouvoir sortir son AZ avant la fin de l'année, mais le batiment ne pouvant etre démonté pour le moment, elle ne pourra toujours pas être recuperée..  Un an et demi déjà !!.. Mais voilà la  bonne nouvelle; il a trouvé une autre AZ de 55  sans ressorts apparents, mais tout de même un modèle entre mai et septembre, equipée de ressorts anti-galop.

P1130843

Pas de date précise de sortie, ni même de numéro et en plus le marquage est illisible sur le tablier. La voiture est très saine, quasi complète (il ne manque que le compteur, le retro à griffe et le PC arrière qui est cassé; le PC avant  est dans la voiture) et quasi conforme, excepté: l'aile avant gauche, l'aile arrière droite, la jupe arrière (modèle azlp avec porte de malle ajoutée et capote courte plus récente), la peinture, un lave glace ajouté et le bocal de liquide de frein en verre .Hormis ça, elle est vraiment tip top, les planchers avec le bon dessin de nervure sont à peine déchirés et tout à fait sauvables,

P1130864

les bas de portes sont parfaitement sains, l'intérieur est encore en très bon état avec ses garnitures écossaises et ses panneaux de porte en pied de poule ;

P1130855

Juste un minuscule trou sur un bas de caisse et pour le reste on ne trouve que de la corrosion superficielle, même la charnière de capot est en parfait état!! D'ailleurs c'est bien le bon capot, avec le centreur.

P1160247

Bref une voiture dans un excellent jus qui raconte une belle histoire. Dans un premier temps Damien envisage de rouler comme ça, sans faire de peinture et de restauration complète niveau carrosserie. In fine,  lorsque il aura enfin récupéré et restauré son chassis à ressort apparent , il reconstruira sa carrosserie en se servant de celle dernière comme banque de pieces de la même epoque.

P1130867