lundi 16 février 2015

l'AZ 1956 de Jean Paul et Marie Hélène G.

Photo1579

 

94137602

 

94137620

Nous avons rencontré Jean Paul et Marie Hélène à Grasse  (où ils resident) a l'occasion de la "Route d'Or" 2014 .On est donc de la même ville sans s'être jamais croisés et pourtant : On ne peut passer a côté de son AZ 56 sans la remarquer !

D'abord pour son tres bel etat de conservation avec , pour toute restauration, un simple voile de AC 132 de "rafraichissement : Mais surtout pour son ensemble "malle arriere -toit" bien particulier .

Photo1574

 

Photo1569

 

En fait cette CO fut achetée neuve à Levallois Perret par le grand père de Marie Helène et gardée depuis dans le garage familial....à Levallois-Perret !! C'est donc bien une 2cv de Famille dont l'ensemble malle & toit est l'oeuvre d'un accessoiriste d'epoque  :MAD

78

 

Photo1566

 

Il s'agit en fait d'un toit particulier ; non pas decouvrable par tole coulissante avec 2 gouttières comme d'autres modèles MAD mais d'un toit mixte, 3/4 metal a l'arriere et 1/4 textile a l'avant pour pouvoir aussi profiter du soleil, l'été venu.

Photo1577

 

Photo1567

 

Photo1568

 

La porte de malle est du même manufacturier: MAD et les feux sont des Pecazaux & Kreutler ; Il faudra par contre , et c'est difficile, trouver un feu de plaque rouge et non gris !

Photo1581

 

A l'interieur on retrouve naturellement les garnitures de sieges a elastiques couleur ecossais d'origine (ici en version "vert et gris")et les garnitures de portieres "pied de poule . A noter les  poches porte cartes rajoutées dans le même textile (non d'origine mais tres pratiques)

Photo1575

 

Photo1576

 

Le tableau de bord est parfaitement conservé dans son etat d'origine (platine a oreilles avec commande clignos à G et feux de position à D , molettes gris foncé, boule de BV noire)

Photo1578

DSC00031

 

Compartiment moteur dans son etat "jus" d'origine exception faite pour la bobine caoutchouc qui a du "claquer" prematurément pour laisser place à un modèle bakelite qui n'existait pas encore à l'epoque. Regulateur SNA ED2 conforme (sorti en sept 55)

Photo1573

DSC00026

 

DSC00028

 

 

Photo1570


 Et , pour terminer en beauté, la Belle Histoire de cette AZ1956 qui nous est contée par Marie Hélène:

 LA ROCHEBLONDAISE: Ma vie de 2cvAZ de 1956 à nos jours

Je suis sortie de l’usine de Levallois Perret en 1956, la peinture ayant été faite en juillet de cette année là.

Mon propriétaire Gérard qui habitait et travaillait à Levallois Perret fit ajouter, avant ma sortie, une malle arrière modèle MDA afin d’avoir plus de place dans le coffre et je suis donc sortie d’usine en 1/3 toile et le reste capote en dur.. J’ai été la seule voiture de sa vie.

Comme ils n’avaient pas de garage en ville j’ai emmené Gérard et sa femme Suzanne dans leur maison familiale Berrichonne, pays des mille étangs.

Les premières années je roulais entre 8 et 15 jours par an lors des vacances des propriétaires (ils avaient peu de congés payés dans ces années là) Tout le reste de l’année j’étais dans un garage bien clos avec un, voir plusieurs, plaids dedans (donc sièges d’origine) et des couvertures sur ma carrosserie. Les roues étaient déposées et ma caisse reposait sur des chandelles pour protéger mes amortisseurs. Mes activités se réduisaient surtout à aller au marché du samedi à 20 km de là, et se promener dans la Brenne.

Les petites filles de Gérard ont bien profité des retours de marché car elles pouvaient « plonger » dans mon coffre afin de déguster, en cachette, les cerises, pêches, fromages et ,à l’arrivée, Suzanne n’était pas contente mais c’étaient ses petites chéries !!!!! Elles ont même voyagé dans le coffre.

A partir des années 1970 je ne roulais plus car Gérard et sa femme passaient tout l’été dans la maison et là les déplacements étaient plus nombreux. Nous avons été aussi dans le Val de Loire proche afin de visiter les châteaux.

Les petites filles ont appris à conduire en 1965-1966 avec moi en faisant des kms « départ 1ère, seconde, arrêt » Que de rigolades car je sautais beaucoup, mais grâce a moi la cadette a failli faire des rallyes car elle aimait conduire.

Gérard m’a conduit jusqu’à ses 80 ans soit jusqu’en 1968. Suzanne n’a jamais conduit mais elle était le « GPS » avant l’heure car elle indiquait toujours à son mari le chemin et surtout lui signalait les panneaux de direction. Tout en regardant devant, elle surveillait avec son petit rétro intérieur l’arrière ou les voitures qui allaient doubler : « Gérard attention tu vas trop vite, Gérard met ton clignotant pour tourner, Gérard pense aux paniers dans le coffre …. »

Ensuite avec Madeleine sa fille j’ai roulé plus souvent car ayant plus d’activités locales je faisais souvent les allés et retour à la ville du Blanc. Mais pour elle j’étais simplement un moyen de locomotion et ma carrosserie a eu quelques déboires (Madeleine n’était pas amoureuse de ses ailes). Je suis remontée sur Levallois Perret afin de dépanner M-H et JP les petits enfants car ils étaient en attente d’une nouvelle voiture. La route fut joyeuse MH aimant me conduire malgré les voitures qui nous dépassaient et ma petite vitesse. Je me souviens de moments épiques avec M-H car plusieurs fois en allant travailler la porte avant s’est ouverte, et tout en continuant son chemin elle refermait cette porte.

Durant les années 1986-1990, les arrières petits enfants (4) de Gérard ont eu aussi tenus leur premier volant avec moi durant leurs vacances berrichonnes. 

Ne sachant que faire de moi après son décès, Madeleine pensa me léguer au Musée de voitures de Vatan dans le Cher. Mais c’était sans compter sur sa fille cadette et son époux, qui ne voulait pas que cette voiture sorte de la famille. Donc je suis restée dans le Berry, dans mon garage et j’ai roulé avec Madeleine puis Yves son époux jusqu’en 2000. En 2002 la maison familiale fut vendue et j’ai repris la route avec mes nouveaux et actuels propriétaires M-H et JP qui eux aussi demeuraient à Levallois Perret.

A partir de cette période et jusqu’à leur retraite en 2008 j’ai fait partie du 2CV Club 92 d’Antony avec qui nous avons fait balades, barbecues, rallyes, visites de châteaux et autres lieux historiques.

Participations : J’ai baladé des touristes étrangers en intégrant occasionnellement la société -Quatre Roues sous un Parapluie (j’étais la doyenne). Lors de ces visites et durant les déplacements parisiens avec JP et MH je prenais du plaisir en voyant le visage des gens s’illuminer et surtout rappeler des souvenirs aux jeunes et moins jeunes. Si la police m’arrêtait c’était simplement pour me voir de plus près surtout lors de mes stationnements sur les Champs Elysées ou près de la Tour Eiffel. Je fais partie des albums de nombreux touristes européens et asiatiques.

En septembre 2003 publicité pour télévision et journaux avec Norev -Hachette lors de la création des modèles réduits « Collection 2cv Citroën » dont la 2cv 1956 malle bombée était le 1er numéro.

En avril 2005 à l’occasion du championnat de France de démontage et remontage de 2cv j’ai été exposée avec 6 copines à Saint Michel sur Orge (91).

En Octobre 2007 j’étais présente pour l’inauguration de la plaque « Si Javel m’était conté » à Paris 15ém en présence d’André Lalanne et de Anne Hidalgo .

En Mars 2006 Le Monde 2 a fait un article sur « la 2cv Mythe roulant » pour lequel mes propriétaires ont été interviewés avec d’autres passionnés.

Ma vie au soleil de la côte d’Azur a commencé en mars 2008 . J’ai pris le train pour la région de Grasse où je demeure dorénavant. Depuis Février 2014 je fais partie du « Club des Capots ondulés » où j’ai eu un accueil chaleureux. La 5ém génération (de 3 à 12 ans) apprécie déjà mon look. Le petit dernier N. est déjà attaché à mon odeur particulière et peut rester des heures sur mes sièges et au volant quand son grand père bricole à côté .

Felicitations à Marie Hélène et Jean Paul:Vous êtes les Bienvenus au Club des 2cv CO

Posté par doc83600 à 19:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


mardi 17 février 2015

La 2cv A (Fev 1951) de Fabien de V.

15

Nous connaissons tous Fabien et son etonnante replique de la célèbre 2cv bicephale rouge des pompiers de Cogolin.

17

Il nous presente aujourd'hui sa dernière acquisition: une 2cv A de Fevrier 1951.

1

 "Voici quelques infos sur ma nouvelle type A. Elle date de février 1951 et porte le numéro 8604. Elle était dans les deux sèvres dans une grange dont elle est sortie il y a environs 3 ans. Elle a été récupérée par un amateur de vieilles autos mais plus de 403. Il l'a restauré de manière fort convenable en recherchant des pièces d'époque ou de bonne refabrication. La voiture était en très bon état. Le soucis vient du fait qu'il l'a fait repeindre (adieu belle patine) et que la nouvelle couleur bien que très jolie n'est pas le fameux AC109.... alors il faut décider de ce qu'on va faire avec. Il me reste bien sûr des pièces manquantes à trouver mais heureusement pas trop.  Je voudrais bien sûr la remettre le plus possible en conformité. On commencera par les plaques d'immatriculation et la peinture des roues en AC 115. N'hésitez pas à me donner des conseils ou me faire des remarques. Bonne journée

Fabien

PS: je suis conscient de ses imperfections et j'espère les corriger une à une avec l'aide de vous tous"

 

 

14

11

Verre Cibié 415X

13

 

 

20

Grosse goulotte remplissage essence

8

10

19

52

double armature de custode

16

Tige d'accelerateur 1er modèle

2

Carbu 22 ZACI et Filtre air 2eme type

20150112_162045

Bloc 1er type

20150112_162306

20150112_165211

 Collecteur d'air 1er type

101610759

Demarreur Ducellier 381 à tige droite

7

4

Pome a essence Guiot a buses orientables

5

9

18

6

3

 

12

 

Voici la fabuleuse histoire de Lucette ma petite 2cv A. 60 ans dans une même famille: les Duclos! Je suis super heureux d'avoir pu reconstituer ce puzzle alors je ne peux m'empêcher de vous le faire partager... j'espère que vous allez vous régaler ! Partage possible sans soucis.

01

02

03

04

05

06

07

01

02

03

04

05

06

07

08

09

10

11

12

13

14

15

 

Voici par ailleurs quelques clichés de cette même 2cv A transmis par Gabriel A. qui les avait pris avant restauration de cette A chez son premier proprietaire il y a quelques années:

1

2

3

4

5

6

7

8

9

17/2/2015

Voici quelques news de Lucette ,la 2cv Type A de fev 1951. Depuis 3 semaines j'ai pas chômé et j'ai entrepris la lourde tâche de remise en conformité. Pour l'instant j'ai successivement:
- fait les deux vidanges (elle en avait besoin)
-Repeint jantes et pare-chocs en AC 115 (Je n'ai pas la teinte de la carrosserie, donc je ne pouvais pas refaire les pare-choc idem)
- Fait un profond check du moteur qui est désormais presque rutilant
20150124_192348
- installé le bocal de liquide de frein en fer
- refait les plaques d'immatriculation avec des tampons d'époque
- installé les joncs en alu sur le pare-choc avant
- Installé le fameux double compas qui me manquait
20150214_172629
- revu l'électricité du bord
- restauré la pompe à essence Guiot (joint HS)
- installé le fameux cabochon en demi-lune rouge sur la plaque arrière
- installé une bobine d'époque neuve en attendant de trouver la triangulaire....
Bref...ça avance !!
Fabien

 

 

20150217_175939

20150217_182019

 

 

Posté par doc83600 à 23:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

jeudi 19 février 2015

LEVIER COUDE DE COMMANDE DE BV

IMG_2992

TPV

Manoeuvrée au moyen d'une boule à droite du volant, cette commande permet au conducteur de selectionner le rapport de vitesse le plus adapté a chaque moment. Ainsi placée au dessus de la tablette centrale, elle degage astucieusement l'inter-sieges des places avant.

 ;,

-Un joint en caoutchouc sur bride (6 vis TR de 5x7.5) assure l'etancheité de l'habitacle au niveau du passage du levier au travers du tableau moteur.

-La BV (Boite de vitesses) comporte 3 vitesses plus une vitesse surmultipliée, toutes synchronisées, en marche avant et une marche arrière.

-Entretien: "Ne jamais huiler les bagues caoutchouc de coulissement et des axes d'articulation. Si le coulissement est dur, pulveriser du talc (uniquement) sur la commande". (Dictionnaire de reparations Citroën)

DSC00018 

Joint elastique (face habitacle)

DSC00019

Joint elastique (face moteur)

DSC00023

Bride du joint elastique

 

A/ L'articulation entre levier sur boite et levier sur tableau

IMG_3010

TPV

  -De 1949 à Juin 1953: elle se fait par une piece specifique en forme de marteau.

20150216_134755

Photo Fabien de V.

$^

DSC00018

ùm

 

  - A partir de Juin 1953

La biellette entre les 2 leviers est maintenant tres simplifiée.

DSC00024

DSC00008

20150216_134742

 B/ Le Fourreau +Bagues

Un jeu de bagues assure le coulissement du levier dans le fourreau;Divers montages se sont succédés depuis 1949.

-1ere version: L'extremité du fourreau simplement pincée (x3) aux 2 extremités .Le repère de point mort est lisse.

DSC00017

DSC00008

DSC00008

hu

-2eme version: L'extremité du fourreau pincée (x3) avec gorge aux 2 extremités .Le repère de point mort est encore  lisse.

nov55ar

nov55av

nov55av2

(Photo Ulrich S.)

 -3eme version: L'extremité du fourreau partiellement sertie . Le repère de point mort est toujours lisse.

 

mai59av

(Photo Ulrich S.)

-Derniere version(à partir de dec.1959) : L'extremité du fourreau complètement est sertie avec gorge aux 2 extremités .Le repère de point mort est maintenant strié.

 

DSC00016

DSC00008

DSC00019

DSC00023

 

 C/ Le pommeau.

C'est une sphere en 2 parties vissées sur l'extremitée filetée du levier

   -couleur noire sur les 2cv A et AZ

102361052

  -Couleur beige sur les AZL et AZLP.

56

 

ATTENTION: Ce levier (sans la barre stabilisatrice) n'a jamais été monté sur une 2cv CO

çà

 

 

 

 

Posté par doc83600 à 19:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 22 février 2015

l'AZL 1957 de Alain G.

Rencontre sympathique à Grasse  lors de la Route d'Or 2015 avec la famille Gouy .

DSC00028

DSC00040

Pare chocs avant et arrière accessoires d'epoque (marque Georges MAIRE)

DSC00018

DSC00019

DSC00044

DSC00023

Enjoliveur de volant REX

DSC00024

3eme vitre, accessoire d'epoque GLACAUTO 

DSC00025

 DSC00048

 

 Tout un tas d'accessoires ROBRI:

DSC00046

DSC00030

DSC00047

 

DSC00045

Bouchon de securité PRELAC

DSC00032

Marquage original

DSC00031

DSC00050

DSC00037

DSC00038

DSC00039

DSC00041

DSC00049

-----------------------------

 

 

Posté par doc83600 à 19:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]